M

Suivez-moi:
In        Fb        

Valéry Giscard d’Estaing

Valéry Giscard d’Estaing

Des femmes ministres, l’ivg, la majorité à 18 ans, des budgets équilibrés, une europe forte et soudée, les très beaux musée d’Orsay et Picasso.

Ses diners organisés chez Monsieur et Madame tout le monde, chez qui il s’invitait accompagné de son épouse,
parce ce qu’il voulait « regarder la France au fond des yeux et du coeur ».
Son image d’homme d’état, dont l’éléction fût l’aboutissement d’une longue carrière politique,
tout aussi désuette, ridicule et ringarde qu’elle peut nous paraitre aujourd’hui lorsque l’on regarde les archives,
était en tout les cas celle d’un homme moderne, posé, éduqué, brillant, attaché aux valeurs de la culture, de l’égalité,
de liberté et de démocracie.
L’académicien véhiculait, avec fierté et chauvinisme,
du haut de son 1,90m, son nom romanesque et son allure d’aristo,
une certaine « Idée de la France » totalement disparue à ce jour.

 

 

Poste un commentaire: